Accéder au contenu principal

Articles

Sauvetages archéologiques dans la région de Majahua, Nayarit

La côte de l'actuel état de Nayarit ne se limite pas aux touristiques villes de Tepic ou de Puerto Vallarta. Les plages qui la forment ont été occupées depuis des dates reculées. Un projet de fouilles de sauvetage coordonné par José Rodolfo Cid Beziez, archéologue de la direction de sauvetage archéologique de l'INAH et Concepción Cruz Robles, archéologue du Centre INAH Nayarit.

Leur équipe a "râtissé" 300 hectares depuis 2015, situés sur la commune de Compostelle. Au total sept sites d'importances ont été enregistrés : El Arroz, Cerro Canalán, Playa Canalán, El Arenal, Majahua, El Arco et Camino a Majahua. Près de 98000 tessons de céramique appartenant à des cultures et des époques différentes (entre 500 et 1300 de notre ère) ont été récupérés, 426 gravures rupestres enregistrées (dont 112 rien qu'autour du volcan Majahua et d'autres parfois non conclues à Cerro Canalán) et 97 clochettes en métal retrouvées. 

Lorsqu'on regarde le bulletin de l'INAH,…
Articles récents

Raíces 342 - Tatiana Proskouriakoff con Paloma Estrada Muñoz

Esta semana en Raíces recibimos a la arqueóloga Paloma Estrada Muñoz, siguiendo nuestra  serie de entrevistas para entender el lugar de mujeres destacadas en la arqueología nacional. En esta ocasión presentamos la apasionante vida y carrera de una gran mayista: Tatiana Proskouriakoff. Nacida en Siberia a principios del s. XX, migrante en EEUU, se convirtió en un referente en la arqueología y la epigrafía maya.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato mp3.


Créditos musicales La reina roja de PalenqueYollotl - QuiahuitlReferencias bibliográficas Proskouriakoff, T. (1977). Album of Maya Architecture. University of Oklahoma Press.
Proskouriakoff, T. (1978). Study of Classic Maya Sculpture. Ams Press.
Proskouriakoff, T. (19??). Jades from the Cenote of Sacrifice, Chichen Itza, Yucatan. University of Harvard Press.
Solomon, C. (2005). Tatiana Proskouriakoff : Interpreting the Ancient Maya. University of Harvard Press.
Exposiciones Exposición Teotihuacan: City…

Fouilles à Nahualac

Nahualac, situé à 3850 m d'altitude, regarde directement le volcan Iztaccihuatl, la Femme blanche. Exploré au 19e siècle par Désiré Charnay, Nahualac comprend deux sites préhispaniques complémentaires: un petit temple construit sur un îlot au milieu d'un étang, et un site concentrant différents objets au fond de l'étang. Charnay mit la main sur près de huit cents fragments de vaisselles en céramiques, dont plusieurs représentant le dieu Tlaloc. Si quelques unes voyagèrent à Paris avec Charnay, la plupart put être étudiée par les archéologues Eduardo Noguera, dans les années 1920 puis par José Luis Lorenzo en 1957 et enfin par l'archéologue polonais Iwaniszewski au milieu des années 1980. Lorenzo a notamment proposé une datation remontant à la phase Toltèque, soit entre 900 et 1300 de notre ère, grâce à des céramiques retrouvées lors de parcours de surface.

En 2015, une plainte fut déposée auprès de l'INAH pour dénoncer des faits de destruction du site. En 2016, la s…

Raíces 341 - Libro La arqueología de Nuevo León y del Noreste con Moisés Valadez Moreno

Esta semana en Raíces recibimos a Moisés Valadez Moreno, arqueólogo del Centro INAH Nuevo León, director del Proyecto Boca de Potrerillos. Tuvo la amabilidad de explicar en el estudio de Radio UDEM la relevancia de una monografía que sigue siendo una referencia a casi veinte años de su publicación.


Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.


Créditos musicales 1. Los Tres de Carricitos - Polka norteña  2. El Cartel de Nuevo León - Como Piedras 
Referencias bibliográficas Página Facebook de Moisés Valadez Moreno.
Castañeda, R. (2005). Boca de Potrerillos: un espacio para la expresión y la comunicación en la prehistoria. Los petrograbados como parte de un sistema semasiográfico. Tesis de licenciatura, México: Escuela Nacional de Antropología e Historía.
Murray, W. B. (2015). Boca de Potrerillos. In Handbook of Archaeoastronomy and Ethnoastronomy, 669-679. Springer: New York.
Murray, W. B. (1982). Rock art and site environment at Boca de Potrerillos, Nu…

Compte-rendu Arqueología mexicana HS 77

Tradition respectée chez l'éditeur Raíces : le dernier hors-série de l'année permet de démarrer la suivante avec un calendrier. Après les calendriers aztèques et mayas anciens, il est question cette année des principales traditions chrétiennes passées sous le prisme des cultures originaires du Mexique. Enrique Vela, éditeur en chef de la revue, nous prévient de la difficulté de refléter la diversité et la complexité de ces fêtes populaires. Pour compléter cette introduction visuelle, Vela recommande de consulter la collection Atlas etnográficodisponible gratuitement sur le site de l'INAH.
Ce calendrier, à la différence de ses prédecesseurs, poussent les références visuelles à leur extrême, quand bien même certaines explications agrémentent certaines traditions peu connues dans leurs modalités autochtones. Nous avons eu l'occasion d'en explorer quelques facettes dans le programme radiophonique Raîces. On en découvre d'autres comme la pirekua, la judea. On s'a…

Raíces 340 - Libro Sacrificio humano y tratamientos postsacrificiales en el Templo Mayor de Tenochtitlán con Ximena Chávez Balderas

Esta semana en Raíces recibimos a Ximena Chávez Balderas, bioarqueóloga y antropóloga física por la Escuela Nacional de Antropología e Historia. La doctorante de Tulane publicó hace una semana una nueva publicación que procura exponer y entender los diferentes tratamientos póstumos aplicados a las víctimas de sacrificio humano entre los antiguos mexicanos.






Como cada semana, les presentamos este programa en el portal Archive en formato ogg.






Créditos musicales

1. Ismael Corchado - Sacrificio

2. Jorge Reyes - El sacrificio




Referencias bibliográficas
Chávez Baldeas, X. (2017). Sacrificio humano y tratamientos possacrificiales en el Templo Mayor de Tenochtitlán. Ciudad de México: INAH.
Chávez Balderas, X. (2005). Sacrificio humano y tratamientos mortuorios en el Templo Mayor de Tenochtitlán. [archivo pdf]. Recuperado de http://www.famsi.org/reports/05054es/05054esChavezBalderas01.pdf
Exposiciones

Exposición Mayas: el enigma de las ciudades perdidas, Museo Arqueológico de Alicante MARQ, Alicante, …

Compte-rendu Arqueología mexicana HS 76

Qui a visité le Mexique sans avoir goûté un tamal au moins une fois n'a jamais vraiment visité le Mexique. Ce composant essentiel de la gastronomie mexicaine connaît une grande variété de présentations et d'interprétations. En proposant un hors-série sur ce sujet, la revue Arqueología mexicana prétend proposer au lecteur un catalogue ouvert et le plus complet possible. Quelques articles de caractère épigraphique ou ethnographique avaient déjà été publiés dans les numéros réguliers de la revue. Rappelons aussi que le tamal avait été succinctement présenté dans le hors-série 12 sur la cuisine préhispanique.

Enrique Vela nous propose une réflexion en trois temps. Le premier moment est un historique, prenant essentiellement en compte les mentions picturales et ethnohistoriques du tamal chez les anciens mayas et mexicas. Même si certaines peintures les représentent sur des vases de style teotihuacains de Kaminaljuyu au Préclassique, il est probable que les tamales soient un résultat…